L’origine des accords de Bretton Woods

lorigine-des-accords-de-bretton-woods.jpg

Les accords de Bretton Woods se résument par des accords économiques ayant été organisés dans l’objectif de définir des lignes du système financier sur le plan international. Ayant lieu en 1944, à Bretton Woods, aux États-Unis, ces accords sont les fruits des débats avec la participation massive de 730 délégués provenant de plus d’une quarantaine de pays membres. Ces accords ont également été organisés en vue d’une mise en place d’une politique monétaire internationale. Par ailleurs, les accords de Bretton Woods sont fondés sur la soif du développement économique des pays victimes de la guerre.

L’histoire des accords de Bretton Woods

accords-de-bretton-woods.jpg

En histoire, le système monétaire se fondait sur l’or, à l’époque de la révolution industrielle. En 1914, après les deux Guerres mondiales, les États ont décidé de créer des monnaies ou des planches à biller qui ne donneront lieu qu’à une inflation. Face à ce problème, des spécialistes du secteur monétaire, comme Keynes, ont avancé une solution basée sur le rééquilibrage de la part des états excédentaires ou ceux déficitaires. Cette solution est un de ses objectifs dans les accords de Bretton Woods. Ce sont des accords économiques délimitant les lignes de système financier, après la crise de 1929 et les deux guerres mondiales.

Les apports de l’Accord

accord.jpg

Recourir à l’étalon-or n’est plus possible, après les accords de Bretton Woods. Les différents types de monnaies nationales, outre le dollar, ont un taux de change fixe, mais pouvant être ajusté, selon les besoins et l’accord des partenaires. Généralement, le cours plancher dicte la convertibilité des monnaies face au dollar. C’est ainsi que le Fonds monétaire international a été créé. À noter que les accords de Bretton Woods donnaient lieu à deux principaux organismes internationaux, dont la Banque internationale ou la Banque mondiale et le Fonds monétaire international ou FMI.