La Banque centrale de Norvège

la-banque-centrale-de-norvege.jpg

La Banque centrale de Norvège a été fondée le 14 juin 186. Cette banque centrale de l’État norvégien est sous la gestion de la couronne norvégienne. Elle se démarque d’autres banques centrales par sa propre politique monétaire ainsi que par ses systèmes de règlement.

La Banque centrale et la politique monétaire

la-politique-monetaire.jpg

Chacun des établissements bancaires de ce pays s’inscrit auprès de la Banque centrale de Norvège pour avoir un compte qui lui est propre. Elle se base, en effet, de ces comptes pour définir une politique monétaire. La première stratégie sur laquelle cette politique monétaire se repose est le taux des réserves obligatoires. Il appartient à la Banque centrale de Norvège de recommander aux banques commerciales de ce même pays de ne pas prendre à la légère le pourcentage des dépôts. D’une manière générale, si le taux des réserves obligatoires est minime, les banques fournissent plus de crédits. Bien évidemment, ce taux est supérieur ou égal à 2 %, les banques ne pourront fournir que des prêts à taux faible. Les interventions sur le marché interbancaire font aussi partie des instruments de la politique monétaire de la banque centrale. Elles sont basées sur le fait d’emprunter de l’argent auprès d’une autre banque pour compenser ses besoins de liquidités.

Les systèmes de règlement de la Banque centrale de Norvège

banque-centrale-de-norvege.jpg

Les actions de livraisons ainsi que de règlements sont souvent les fruits de la gestion des moyens de paiements et des investissements. Tous les jours, des millions d’actions à l’initiative des particuliers et professionnels s’effectuent auprès de la Banque centrale de Norvège. Ainsi, des traitements en compensation s’imposent pour que les règlements s’effectuent à la meilleure manière auprès de la Banque centrale de Norvège. À noter que chaque transaction à l’initiative de deux agents ouvre souvent vers une dette de l’institution financière qui s’en charge.